Élimination des déchets biologiques liquides – Meilleures Pratiques

Élimination des déchets biologiques liquides au labo
Meilleures Pratiques

La manipulation des déchets biologiques liquides au laboratoire comporte des risques élevés exigeant des connaissances approfondies de la part des manipulateurs. Pour cette raison, INTEGRA vous propose des « Meilleures Pratiques » informatives et illustrées donnant des conseils d’experts en matière d’élimination des déchets biologiques liquides.

Comment éliminer correctement les déchets liquides biologiques dans votre laboratoire ?

Cet article vous guide à travers les conseils suivants :

  • Principes généraux: Informez-vous sur toutes les prescriptions à suivre avant l’élimination finale des déchets liquides
  • Tri des déchets: Utilisez des conteneurs à déchets séparés pour chaque catégorie de déchets
  • Transfert sûr des liquides: Protégez-vous et vos collègues en utilisant des outils appropriés
  • Confinement total: Utilisez des bouteilles de collecte et de stockage incassables
  • Étiquetage: Étiquettez correctement les substances de laboratoire
  • Désactivation: Choisissez la bonne méthode de désactivation
  • Élimination des déchets: Eaux usées ou déchets liquides spéciaux ?

Si vous souhaitez, vous pouvez également télécharger les conseils comme poster.

Poster sur l'élimination simple et sûre des déchets biologiques liquides

Principes généraux : Informez-vous sur toutes les prescriptions à suivre avant l’élimination finale des déchets liquides

Collectez toutes les informations relatives à la sécurité et aux exigences environnementales ainsi qu’aux réglementations locales et nationales. Manipulez les déchets avec les mêmes précautions que lorsque vous travaillez avec des agents biologiques. Contactez une personne expérimentée et qualifiée (responsable de la biosécurité), le cas échéant.

Remarque : La responsabilité de l’élimination des déchets biologiques incombe au producteur des déchets. Il est donc de votre devoir de veiller à ce que les déchets biologiques soient éliminés adéquatement afin de protéger la santé de la population et l’environnement contre les risques potentiels.

 

logo des risques biologiques

Tri des déchets : Utilisez des conteneurs à déchets séparés pour chaque catégorie de déchets

Le tri des déchets est un élément clé pour le traitement optimal des déchets. Organisez la gestion de vos déchets en fonction des différentes catégories de déchets liquides : par exemple, les déchets biologiques, chimiques, radioactifs ou contenant de la matière humaine / animale.

Remarque : Un tri adéquat des déchets contribue à réduire les volumes de déchets dangereux et à minimiser les risques de manipulation, de transport et de stockage tout en réduisant les coûts de gestion des déchets.

 

conteneurs de déchets liquides

Transfert sûr des liquides : Protégez-vous et vos collègues en utilisant des outils appropriés

Les systèmes à vide sont largement utilisés pour l’aspiration et la collecte des déchets biologiques liquides avant leur élimination. Protégez la pompe d’un débordement de liquide en utilisant un filtre hydrophobe avec un piège à liquide ou un système avec alerte de niveau de liquide, au choix.

Évitez la formation de gouttes et d’aérosols en utilisant des outils d’aspiration correspondant au matériel de laboratoire à partir duquel le liquide doit être aspiré, tel que tubes, boîtes, bouteilles, flacons de culture et plaques multi-puits.

Remarque : Chaque transfert et chaque manipulation de liquides biodangereux peuvent exposer l’opérateur à des situations dangereuses. Ces risques peuvent être minimisés si on évite les égouttements, les déversements et la formation d’aérosols.

 

Scientifique aspire des déchets liquides à l'aide des systèmes d'aspiration VACUBOY et VACUSAFE

Confinement total : Utilisez des bouteilles de collecte et de stockage incassables

Assurez-vous d’éviter les trop-pleins et débordements, ainsi que les risques de casse. Ne remplissez pas les bouteilles de collecte de déchets de plus de 75 % de leur volume total. Transportez les déchets dans des contenants incassables. Si le liquide est stocké dans une bouteille en verre, utilisez un seau en plastique pour le transporter vers la zone de collecte des déchets.

Remarque : Lors de la collecte des déchets, les réactifs peuvent interagir à l’intérieur de la bouteille, créant des gaz et de la pression. Étant donné que l’air a une bien meilleure compressibilité que les liquides, le volume d’air de 25 % à l’intérieur de la bouteille de collecte permet d’éviter le risque d’explosion. L’utilisation de contenants incassables empêche les liquides dangereux de fuire en cas de chute accidentelle.

 

Bouteille de collecte et de stockage incassable

Étiquetage : Étiquettez correctement les substances de laboratoire

Un étiquetage correct comprend la catégorie de déchets, complétée par les pictogrammes officiels correspondants, le nom des substances actives ou dangereuses, des indications sur l’emplacement, la personne responsable et l’indication des dates de collecte. Une formation régulière sur les bonnes pratiques en matière d’étiquetage est recommandée.

Remarque : L’étiquetage correct des substances est important pour informer d’autres collaborateurs sur des dangers potentiels. Cela contribue également à raccourcir le temps de réaction des services d’urgence en cas d’incident.

 

étiquetage pour déchets biologiques

Désactivation : Choisissez la bonne méthode de désactivation

Il est important de désactiver les substances biologiques avant tout autre traitement ou toute manipulation. Choisissez la méthode de désactivation en fonction de la nature des agents biologiques et des niveaux de biosécurité. Les réglementations locales ou nationales doivent être respectées. Évaluez la compatibilité de la méthode avec d’autres substances présentes dans les déchets. Vérifiez également sa compatibilité avec les appareils et le matériel utilisés au préalable.

Remarque : Transformer des substances actives en des produits neutres aide à réduire les risques biologiques. En outre, cela peut également contribuer à réduire le volume de déchets spéciaux qu’il faut remettre à des tiers pour un traitement spécial.

 

Bouteille en verre remplie de déchets liquides

Élimination des déchets : Eaux usées ou déchets liquides spéciaux ?

Identifiez la classification des agents biologiques inactivés et la présence d’autres substances dangereuses. Décidez, en fonction des réglementations locales et nationales, si vos déchets liquides relèvent de la catégorie des eaux usées ou des déchets liquides spéciaux. Évitez d’accumuler des volumes importants de déchets en éliminant régulièrement vos déchets liquides.

Remarque : Réduit les risques potentiels et évite un traitement inapproprié des déchets liquides. En outre, cela permet d’éviter des coûts élevés inutiles pour l’élimination des déchets.
 

pictogrammes polution d'eau