Explorer de nouvelles voies de traitement en oncologie pédiatrique

· Témoignage Client

Explorer de nouvelles voies de traitement en oncologie pédiatrique

L’hôpital universitaire pour enfants de Zurich est le plus grand centre de pédiatrie et de chirurgie pédiatrique de Suisse et l’un des principaux hôpitaux pour enfants au monde. Il mène de nombreuses recherches fondamentales et d’études cliniques sur les mécanismes des maladies touchant tous les domaines de la médecine, y compris l’immunologie, le cancer, la cardiologie, le diabète et les maladies génétiques rares, afin de soutenir le développement de nouveaux traitements adaptés aux enfants et aux adolescents. Le groupe de recherche en oncologie de l’hôpital étudie le métabolisme des cancers pédiatriques au niveau cellulaire et de tout l’organisme, en se concentrant sur l’identification des vulnérabilités métaboliques induites par mutation pour les cibler avec de nouvelles stratégies. Cette recherche translationnelle contribue également à l’amélioration de l’efficacité des chimiothérapies existantes utilisées en routine clinique pour améliorer les résultats des patients et réduire les effets secondaires. Le Dr Raphael Morscher, chef du groupe de recherche en oncologie, a expliqué l’importance des travaux de son laboratoire : « Plus de la moitié des enfants atteints de cancers agressifs meurent des suites de leur maladie. Il est donc urgent de mettre au point de nouvelles thérapies pour traiter ce groupe de patients à haut risque. Nous cherchons également à mettre au point des médicaments moins toxiques pour limiter les effets génotoxiques de long terme des traitements anticancéreux. »

Le laboratoire Morsher Lab utilise le robot de pipetage ASSIST PLUS depuis 2022 pour ensemencer des cellules extraites des échantillons cliniques de l’hôpital. Ces cellules sont ensuite utilisées pour le dépistage des médicaments, les analyses de survie et la coloration des cellules vivantes. Jusqu’à maintenant, les membres de l’équipe ensemençaient des cellules uniquement à la main, ce qui était source d’erreurs et limitait considérablement la productivité et le débit du laboratoire. Ces contraintes ont poussé le groupe à adopter un flux de travail semi-automatisé avec ASSIST PLUS. Raphael a expliqué les raisons de l’adoption de cette plateforme de manipulation des liquides dans son laboratoire : « La semi-automatisation avec ASSIST PLUS a considérablement réduit le temps nécessaire à l’ensemencement de nos plaques de 96 puits, nous permettant ainsi d’ensemencer plus de plaques par jour et de nous laisser plus de temps libre pour effectuer d’autres tâches. Ne plus avoir à effectuer ces tâches répétitives de pipetage à la main change la donne pour notre petite équipe très sollicitée. Ce gain de temps nous a permis d’augmenter le débit du laboratoire de près de 50 %. »

The University Children’s Hospital Zurich
Photo avec l'aimable autorisation de L’hôpital universitaire pour enfants de Zurich

« Avant, il nous arrivait d’oublier un puits ou d’en distribuer deux en pipettant manuellement, ce qui compromettait la reproductibilité et la fiabilité de nos résultats », poursuit-il. « La nouvelle plateforme INTEGRA a considérablement réduit la variabilité entre les échantillons et les plaques grâce à une distribution homogène des liquides. Elle nous apporte la tranquillité d’esprit de ne plus avoir d’erreurs humaines, de sorte que toutes les étapes de pipetage sont effectuées exactement de la même manière à chaque fois. »

Le laboratoire Morscher a décidé de s’associer à INTEGRA pour sa réputation de fabricant d’équipements de qualité dans le domaine des sciences de la vie, et en raison des recommandations personnelles de ses collègues. Raphael ajoute : « La vaste gamme de volumes de pipetage utilisables sur ASSIST PLUS s’étend de 0,5 à 1250 μl, et est très pratique. En effet, cela nous permet de profiter de la flexibilité dont nous avons besoin pour nous adapter rapidement à différents volumes d’échantillons et besoins d’ensemencement de cellules, ainsi que pour réaliser d’autres tâches de manipulation de liquides. Par exemple, nous utilisons tous les jours la plateforme de pipetage pour nos opérations de qPCR, preuve de la polyvalence de l’appareil. De plus, le logiciel intuitif d’automatisation des pipettes VIALAB est très facile à utiliser et nous permet de créer rapidement nos protocoles, même sans connaissances préalables en programmation. »

« L’ensemble du processus d’installation était facile et sans difficulté. Chaque fois que nous avons besoin d’aide, l’équipe d’INTEGRA est extrêmement réactive et serviable. Cela nous permet d’éviter les interruptions et de continuer à faire des progrès pour réaliser des avancées scientifiques qui soutiendront le développement de traitements très efficaces pour les cancers pédiatriques dans les prochaines années », conclut-il.

Découvrez-en plus sur la recherche translationnelle de pointe du laboratoire Morscher grâce au webinaire Precision oncology targeting cancer metabolism (L’oncologie de précision pour cibler le métabolisme du cancer), présenté par Raphael. 

Exploring new treatment pathways in pediatric oncology
Photo avec l'aimable autorisation de L’hôpital universitaire pour enfants de Zurich