Le compagnon idéal du technicien pour mieux comprendre l’épigénome du chien et faire avancer l’oncologie

· Témoignage Client

Le compagnon idéal du technicien pour mieux comprendre l’épigénome du chien et faire avancer l’oncologie

Accélérer la recherche sur le cancer du chien

Dans le cadre de ses recherches translationnelles, le Cho Lab, au sein du Collège de médecine vétérinaire, étudie les tumeurs survenant naturellement chez les chiens domestiques dans le but de mieux comprendre la pathogenèse du cancer chez les animaux et les êtres humains. La médecine vétérinaire ne disposait pas du gigantesque volume de données de SNG qui a transformé la recherche sur le cancer chez l’être humain. C’est pourquoi le laboratoire coréen a publié la première carte de l’épigénome canin afin d’élargir les bases de données SNG pour le chien.1 Il utilise aujourd’hui ces données pour étudier la biologie du cancer en recourant à des organoïdes, permettant de tirer des conclusions pertinentes dans le cadre de la stratégie de médecine comparative.

Les chercheurs du Cho Lab utilisent le système d’aspiration sûr VACUSAFE et le système portable VACUSIP pour diverses étapes de gestion des cultures cellulaires, d’extraction d’échantillons et de création de bases SNG. Borris D. Aldonza, responsable des installations du laboratoire, explique : « Nous nous concentrons en particulier sur l’étude du développement biologique des cancers naturels chez les mammifères non humains, et grâce à notre emplacement au sein du Collège de médecine vétérinaire, nous disposons de nombreux échantillons variés. L’une de nos tâches quotidiennes est l’aspiration de microvolumes. Les systèmes compacts VACUSAFE et VACUSIP nous offrent une technique d’aspiration finement contrôlée permettant d’obtenir la précision requise dans nos opérations de SNG. Nous avons abouti entre autres à la première carte de référence de l’épigénome du chien domestique. »

Borris Aldonza
Photo avec l'aimable autorisation de Collège de médecine vétérinaire de l’université nationale de Séoul

Des systèmes d’aspiration pour un entretien efficace et précis des organoïdes

Le Cho Lab recourt à des cultures d’organoïdes pour étudier les modifications épigénétiques chez le chien durant la progression des cancers. Borris poursuit : « Nous générons des organoïdes à partir de modèles canins souffrant de cancers afin d’obtenir le chaînon manquant – les données primaires – et de prendre des décisions plus fiables dans le domaine des traitements canins, mais aussi pour permettre des observations plus significatives sur la comparaison avec les organoïdes humains. Tous nos instruments de cultures cellulaires sur paillasse – y compris les systèmes d’aspiration sous vide – nous servent dans la recherche sur les organoïdes, notamment pour les cultures cellulaires, l’entretien des cultures et les activités de base sur les échantillons. J’avais déjà travaillé avec des systèmes d’aspiration sous vide auparavant et quand il a fallu choisir l’équipement initial pour notre laboratoire, je savais que nous allions en avoir besoin pour notre espace de cultures cellulaires. »

« Notre précédent système d’aspiration était équipé d’une pédale destinée à contrôler l’aspiration. Du coup, il nous arrivait souvent d’aspirer involontairement les organoïdes avec le liquide à jeter. Ce n’est pas le cas avec la poignée d'aspiration VACUBOY en complément de VACUSAFE, qui permet de réguler précisément le vide par simple pression de manière très contrôlée. Le système VACUSAFE dispose en plus de nombreuses possibilités de configuration de l’intensité du vide, qui nous permettent de contrôler la force d’aspiration, ce qui est idéal pour la manipulation délicate de précieux échantillons tels que les organoïdes. Grâce à la facilité de réglage de la vitesse d’aspiration, l’aspiration des microvolumes a nettement gagné en précision. Le VACUSIP est parfait pour les tâches d’aspiration de microvolumes au quotidien car il nous permet d’aspirer le moindre résidu de liquide dans les échantillons – ce qui est tout simplement impossible avec le pipetage manuel – et de gagner beaucoup de temps pour nos échantillons sur microplaques et plaques PCR », ajoute-t-il.

VACUSIP

Une expansion durable grâce aux produits d’INTEGRA

« Nous prévoyons aujourd’hui d’étendre notre laboratoire pour renforcer nos capacités dans le domaine de la culture cellulaire et des projets de recherche sur les organoïdes et nous pensons acheter d’autres systèmes d’aspiration d’INTEGRA pour y parvenir. De plus, le laboratoire souhaite intégrer des systèmes de manipulation de liquides plus rationalisés pour mieux faire face à la charge de travail accrue. La pipette électronique portable MINI 96 sera l’outil idéal pour réaliser nos objectifs, notamment celui de fournir de nombreuses données de criblage de médicaments pour des milliers de petites molécules contre les organoïdes canins et humains. Les produits d’INTEGRA nous ont permis de réaliser de véritables exploits jusqu’à présent et nous continuerons à utiliser ce type d’équipements solides et fiables pour faire avancer la recherche en oncologie comparative », conclut Borris.

Références

  1. Son KH, Aldonza MBD, Nam AR, et al. Integrative mapping of the dog epigenome: reference annotation for comparative inter-tissue and cross-species studies. bioRxiv. Publié en ligne le 22 juillet 2022:2022.07.22.501075. doi:10.1101/2022.07.22.501075