Comment les micropipettes électroniques d’INTEGRA améliorent votre vie en laboratoire [Tutoriels vidéo]

· Actualités Produits

Comment les micropipettes électroniques d’INTEGRA améliorent votre vie en laboratoire [Tutoriels vidéo]

Chargement des GripTips

Les pointes de pipette génériques tendent à se desserrer au fur et à mesure du pipetage, entraînant de potentielles fuites ou pointes qui tombent, et produisant au final des résultats inexacts. Pour réduire ces risques, les utilisateurs ont tendance à ‘marteler’ les pointes, avec pour conséquences, des forces d’attachement et d’éjection élevées qui augmentent les risques de microtraumatismes répétés.

Tout cela ne se produit pas avec les pipettes et GripTips INTEGRA ! Nos GripTips sont conçues pour une fixation et une éjection sans effort, ce qui signifie qu’elles ne fuient pas, ne tombent pas et restent en tout temps parfaitement alignées. Cette association de nos micropipettes et GripTips constitue le système idéal, pour tous vos besoins de pipetage.

 

Mode Pipetage

Lors de l'utilisation de pipettes mécaniques, le mouvement du piston dépend de l’utilisateur, ce qui implique des variations de résultats.

Le mode Pipetage vise à vous aider à aspirer de façon précise et exacte et à distribuer un volume absolument identique de liquide, de la même manière, à chaque fois. Cela contribue à renforcer la cohérence des tâches comme la coloration ou l’aliquotage des cellules. Effectuer ces tâches à l’aide de micropipettes électroniques réduit également les mouvements de pouce nécessaires et minimise ainsi le risque de microtraumatismes répétés.

Mode Distribution répétée

Effectuer l’aliquotage d’importants volumes de liquide dans de multiples contenants ou matériels de laboratoire de différents formats est une tâche usuelle. Elle requiert des aspirations et distributions répétées – sources possibles de fatigue et de microtraumatismes – et une concentration maximale, pour éviter de manquer ou de doubler un transfert.

Le mode Distribution répétée – ou multidistribution – soulage énormément les tensions liées à cette tâche et vous permet de distribuer de nombreuses aliquotes de même volume, sans remplir à nouveau les pointes après chaque action. Le nombre d’étapes de pipetage est en outre drastiquement réduit, puisque vous pouvez réaliser plusieurs distributions avec une unique aspiration. La distribution répétée est idéale pour les activités dont les opérations nécessitent un aliquotage précis, telles que l’ajout de tampons ou de Master Mix pour PCR dans des plaques 96 ou 384 puits, ou l’ajout de milieux de cultures cellulaires.

Mode Pipetage inversé

Le pipetage de solutions volatiles ou visqueuses peut être grandement amélioré en recourant à une technique de pipetage inversé. S’il est possible d’utiliser des pipettes mécaniques, la nécessité d’un contrôle précis des vitesses de pipetage fait qu’il est difficile d’obtenir des résultats uniformes.

En mode Pipetage inversé, il est aspiré un peu plus que le volume souhaité, ce qui veut dire qu’il subsiste, après distribution, un petit excès de liquide dans la pointe. Cela peut améliorer votre reproductibilité de pipetage pour les solutions non-aqueuses, en minimisant l’influence d’effets tels que l’évaporation dans la pointe. De plus, cela permet d’éviter la formation de bulles d’air dans l’échantillon après le pipetage, puisqu’il n’y a pas de ‘soufflage’ pour vider totalement la pointe. La vitesse d’aspiration/distribution peut aussi être paramétrée en mode rapide ou lent, pour les solutions volatiles ou visqueuses respectivement, ce qui accroit la précision de pipetage pour les solutions telles qu’éthanol, DMSO ou glycérine.

Mode Pipetage / Mélange

Le mélange manuel nécessite des mouvements hautement répétitifs du piston, sources potentielles de fatigue et de microtraumatismes, et de variations résultant d’un mélange non uniforme.

Le mode Mélange permet l’aspiration d’un volume spécifique de liquide, suivi d’étapes de mélange définies par l’utilisateur. Ce programme est idéal pour accroître votre reproductibilité et prévenir les microtraumatismes, car il minimise l’usage d’un piston manuel durant les opérations. Le contrôle de vitesse variable permet un mélange efficace pour toute un éventail de tâches, du brassage doux de cellules ou de billes au brassage vigoureux de deux liquides aqueux.

Mode Pipetage manuel

Il est difficile de déterminer le volume résiduel d’un échantillon ou d’un réactif dans un contenant en utilisant une méthode gravimétrique.

Le mode Pipetage manuel vous permet de contrôler manuellement l’aspiration jusqu’au volume défini, avec une lecture en temps réel à l’écran, ce qui permet de déterminer facilement la quantité de liquide dans un contenant ou dans des puits de microplaque. C’est aussi le mode idéal pour des situations requérant un pipetage délicat, comme la collecte du surnageant lors d’expériences utilisant des billes.

Programmes personnalisés

Le pipetage manuel répétitif entraîne souvent des erreurs humaines, de même qu’une variabilité entre les différents opérateurs. A cela s’ajoute la manière différente dont chaque chercheur réalise certaines procédures et étapes, ce qui réduit encore la reproductibilité et la fiabilité globales des résultats.

Les programmes personnalisés permettent une totale flexibilité d’écriture et de réalisation de vos propres protocoles. Chaque micropipette électronique INTEGRA vous permet de créer et de stocker jusqu’à 40 protocoles de pipetage multi-étapes, garantissant que chaque utilisateur suive exactement le même processus, pour une uniformisation optimale. Vous pouvez même créer des processus entiers – incluant volume et vitesse de pipetage, ou encore étapes de mélange et durée d’incubation – afin de disposer de routines SOP pour des applications de pipetage multi-étapes, aussi complexes soient-elles, avec une reproductibilité accrue entre les différents opérateurs.

Ecartement réglable des pointes

De nombreux processus expérimentaux requièrent un transfert de liquides entre divers formats de matériels de laboratoire. Les différences d’écartement entre les divers formats rendent impossible d’utiliser une pipette multicanaux standard à écartement fixe des pointes quand l’on doit, par exemple, passer de tubes de centrifugation à des microplaques. De nombreux laboratoires utilisent en conséquence des pipettes monocanal, ce qui prend du temps, augmente le risque de microtraumatismes et comporte une grande marge d’erreurs de pipetage.

La pipette VOYAGER est conçue pour surmonter ces problèmes, en vous permettant de régler électroniquement l’écartement des pointes, d’une seule main, sur simple pression d’un bouton. Cette fonction en fait l’instrument idéal pour des applications telles que le chargement de gel ou le transfert d’échantillons biologiques – par exemple de tubes à plaques ou de plaques 96 puits à plaques 384 puits – et plus encore.

Si les défis quotidiens évoqués ici vous semblent familiers, pourquoi ne pas vous informer plus avant sur les avantages de nos pipettes électroniques et la façon dont nous pouvons faciliter votre vie en laboratoire.